ESTOCIN Michael John ciel de gloire - histoire des as de l\'aviation de 1914 à nos jours ESTOCIN Michael John
ESTOCIN Michael John


 

 

 

 



Né le 27 avril 1931 à Turtle Creek (Pennsylvanie)
Porté disparu le 26 avril 1967 (36 ans)

 

Lieutenant-Commander

100 missions de combat au moins

 

 


 

 




Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Lt
19??
US Navy 196? 1967 Pilote Etats-Unis
Lt.Cder
19??
VA 192 ~ 1967 4/67 Pilote Vietnam

L'USS Ticonderoga (CVA 14) devait intervenir pour la première fois dans les eaux Vietnamiennes en 1944 lorsque les Etats-Unis attaquèrent les troupes Japonaises installées à Saigon. Quatorzième porte-avions construit par les Etats-Unis, il sera l'un des premiers à participer aux opérations de la guerre du Vietnam, au début des années 1960. En novembre 1966, la VA 192 "World Famous Golden Dragons" effectue son troisième tour d'opérations au Vietnam, une campagne qui allait se révéler bien plus intense que les deux précédentes.

Le Lt Cder Estocin Michael John, pilote de A4E Skyhawk et Officier des Opérations de la VA-192 est basé sur l'USS Ticonderoga en ce mois de mars 1967. Le 11 mars, il dirige un groupe de 3 appareils chargés de mener une attaque combinée contre une centrale thermique à Haiphong. Estocin est le pilote SHRIKE, qui était considérée comme l'une des missions les plus dur de la guerre. Il fait partie des 6 pilotes du Squadron qui sont qualifié et effectue là son second tour d'opération au Vietnam. Le mois précédent, l'Officier des Opérations, le Cder Ernest M "Mel" Moore a été abattu et fait prisonnier au cours d'une mission SHRIKE. Les missions SHRIKE consistent à voler en tête de la formation d'attaque, avec 5 à 7 minutes d'avance sur le gros des forces afin de débusquer et de détruire les missiles sol-air susceptibles de détruire les appareils de la force principale. A défaut de détruire les sites de SAM, la présence des appareils SHRIKE doit pousser les servants des missiles à couper les radars d'acquisition sur lesquels les missiles américains se calent. Ces missions sont très dangereuses et couteuses en appareils. A l'inverse de l'USAF qui dispose d'appareils et d'équipages attitré à ces missions dites Wild Weasel, la Navy n'affecte pas d'appareil spécifique.

Le 20 avril, alors qu'il effectue une nouvelle mission SHRIKE sur Haiphong, son appareil le Lt Cder Estocin Michael John parvient à neutraliser 3 sites de SAM. Toutefois, son appareil est sérieusement endommagé par l'explosion d'un missile. Malgré les dommages subits, il reste sur zone et continue à protéger le groupe principal malgré l'intense défense anti-aérienne. Il ne quitte finalement la zone qu'une fois ses réserves de carburant pratiquement épuisées. Ravitallé en permanence pendant le vol retour vers le porte-avions (plus de 170 km), il parvient à poser son appareil en utilisant le filet d'arrêt avec un avion commençant à brûler.

Six jours plus tard, le 26 avril 1967, le Lt Cder Estocin participe à un nouveau raid sur Haiphong, contre les stocks de carburant. Lors de l'attaque, un premier A-4E Skyhawk de la VA 192 est touché par l'Artillerie Anti-Aérienne mais il parvient à se dégager et s'éloigne. Le Lt(jg) J W Cain de la VA-192 (USS Ticonderoga) aperçoit alors de la fumée qui commence à envahir le cockpit en même temps que le système électrique et le système hydraulique tombent en panne. Lorsque l'avion commence à partir en tonneau, il tente de déconnecter le système hydraulique mais ceci reste sans effet et il est contraint de s'éjecter à environ 25 km en mer au Sud de Haiphong. Il est secouru 20 minutes plus tard par un hélicoptère lui même assisté par 10 F-8 Crusader et 2 A-1 Skyraiders qui s'en prennent aux navires ennemis et aux positions d'artillerie qui tentent de tuer le pilote en mer.

De son côté, l'appareil du Lt Cder Estocin Michael John commence par tirer un premier missile Shrike avant de grimper pour renouveler son attaque. Alors qu'il se trouve à 12 000 pieds, il devient la cible d'un SA-2 qu'il laisse monter sur lui avec l'intention d'effectuer un virage serré et d'attaquer la position qui s'est ainsi révélée par ce tir. Malheureusement, le missile explose à proximité du A-4E, avant que le Lt Cder Estocin Michael John, ne soit parvenu à réaliser son virage. Touché sérieusement, l'avion part en vrille et réalise 4 à 5 tours avant que le pilote ne parvienne à en reprendre le contrôle. Le Lt Cder Estocin Michael John, prend alors la direction du large. Il est alors escorté par un F-8 de la VF 191 piloté par le Lt Cder Nichols John B. III. Il l'appelle alors par radio pour lui indiquer qu'il est touché, qu'il perd du carburant et que son appareil commence à prendre feu. Après avoir de nouveau perdu momentanément le contrôle de son appareil, celui-ci semble reprendre sa course. Estocin indique alors à son ailier de passer sur la fréquence de secours. L'ailier d'Estocin peut alors observer ce dernier aux commandes, sans que celui-ci ne présente de blessure apparente ou que l'avion ne présente de dommages au niveau de l'habitacle. L'avion vole alors à 6000 pieds. Il recommence une série de manoeuvres incontrôlées avant de partir sur le dos vers la mer selon un angle de 10 à 15°. L'avion pénètre alors dans une légère couche nuageuse et disparaît aux yeux de son ailier qui perd le contact radio.

Des recherches sont immédiatement lancées jusqu'à la nuit et dès le lendemain matin... en vain ! Le site du crash (Coordonnées 204258N 1070257E (YH134919)) n'est pas précisément identifié et les Nord-Vietnamiens n'émettent aucun message indiquant la capture d'un pilote américain dans ce secteur. Les 26 et 27 avril, des informations relatives à la captire du Lt. Cder Estocin circuleront. Sa famille enverra des colis au Vietnam dans l'espoir de voir les infirmations se vérifier. Malheureusement, lorsque les 591 prisonniers de guerre seront libéré en 1973, le Lt.Cder Estocin ne fera pas partie de la liste. Il fait ainsi partie des 2500 américains portés disparus au Vietnam. Il sera finalement déclaré décédé le 10 novembre 1977 et recevra à titre posthume la Médaille d'Honneur.

Le Lt Cder Estocin Michael John sera le seul pilote de Jet de la Navy à recevoir cette distinction :

 

CITATION : For conspicuous gallantry and intrepidity at the risk of his life above and beyond the call of duty on 20 and 26 April 1967 as a pilot in Attack
Squadron 192, embarked in USS Ticonderoga (CVA-14). Leading a 3-plane group of aircraft in support of a coordinated stake against 2 thermal power plants in Haiphong, North Vietnam, on 20 April 1967, Capt. Estocin provided continuous warnings to the strike group leaders of the surface-to air missile (SAM) threats, and personally neutralized 3 SAM sites. Although his aircraft was severely damaged by an exploding missile, he re-entered the target area and relentlessly prosecuted a SHRIKE attack in the face of intense antiaircraft fire. With less than 5 minutes of fuel remaining he departed the target area and commenced inflight refueling which continued for over 100 miles. 3 miles aft of Ticonderoga, and without enough fuel for a second approach, he disengaged from the tanker and executed a precise approach to a fiery arrested landing. On 26 April 1967, in support of a coordinated strike against the vital fuel facilities in Haiphong, he led an attack on a threatening SAM site, during which his aircraft was seriously damaged by an exploding SAM, nevertheless, he regained control of his bunting aircraft and courageously launched his SHRIKE missiles before departing the area. By his inspiring courage and unswerving devotion to duty in the face of grave personal danger, Captain Estocin upheld the highest traditions of the U.S. Naval Service.

 

 


A4E de la VA 192 embarqué sur l'USS Tireconderoga en avril 1967

 





 

 

ESTOCIN Michael John (Lt.Cder)






Vietnam

Medal of Honor
Distinguished Flying Cross
Purple Hearth
Air Medal
Navy & Marine Corps Commendation Medal
National Defense Service Medal
Vietnam Service Medal
Republic of Vietnam Campaign Medal


 

 

 

 

 

 

 

Victoires aériennes

Victoires  
o
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
SAM  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
-
-
(-) -
(-) -


 

 

Sources

Avions de guerre : Editions Atlas 1988
Encyclopédie de l'Aviation : Editions Atlas
Fighter pilots of North Vietnam de Roger Boniface : Editions Authors online
RA-5C Vigilant units in combat : Osprey editions
US Army AH-1 Cobra Units in Vietnam : Osprey editions
US NAVY F-4 Phantom II MIG Killers 1965 - 68 : Osprey editions
US NAVY F-4 Phantom II MIG Killers 1972 - 73 : Osprey editions
RF-8 Crusader units over Cuba and Vietnam : Osprey editions
US NAVY F-8 Units in Vietnam : Osprey editions
USAF F-4 Phantom II MIG Killers 1965 - 68 : Osprey editions
USAF F-4 Phantom II MIG Killers 1972 - 73 : Osprey editions
USMC Phantoms in combat
US Navy and USMC A-4 Skyhawk units of the Vietnam War : Osprey Editions
US Navy A-7 Corsair II units of the Vietnam War : Osprey Editions
Wild Weasel
USAF F-4 and F-105 MiG Killers
Air Force Heroes in Vietnam
... And kill MiGS
MIG 17 et MiG 19 Units of the Vietnam Wa : Osprey editions
MIG 21 Units of the Vietnam War : Osprey editions
F-105 Thunderchief : Squadron Signal Editions
The A-4 Skyraider in Vietnam
Thud : Squadron Signal Editions
Air War over South East Asia : Squadron Signal Editions
http://www.faraway-soclose.org/returnees-01.html
http://www.kunsan.af.mil/library/wolfpackheritage/aerialvictories.asp
http://www.cmohs.org/
http://www.virtualwall.org/
http://www.a4skyhawk.org/
http://aces.safarikovi.org/
http://www.acig.org/artman/publish/article_243.shtml
http://www.pownetwork.org/bios/e/e031.htm