Reggia Aeronautica - LONGHI Maresciallo Felice ciel de gloire - histoire des as de l\'aviation de 1914 à nos jours
LONGHI Maresciallo Felice


 

 

 



Né ???

 

Grade ???

6 victoires homologuées
1 victoires en collaboration
3 avions ennemis endommagés (au moins)


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
?
???
XVIe Gp 193? 193? Pilote Espagne
?
???
95e Sq / 18e Gp 1939 1940 Pilote Italie
?
???
95e Sq / 18e Gp 1940 12/40 Pilote France
?
???
95e Sq / 18e Gp 01/41 08/41 Pilote Libye
     
95e Sq / 18e Gp 08/41 09/41 Pilote Italie
     
95e Sq / 18e Gp 09/41 05/42 Pilote Grèce
     
95e Sq / 18e Gp 05/42 1943 Pilote Libye
     
95e Sq / 18e Gp 1943 1943 Pilote Italie

Maresciallo Longhi fait partie des volontaire de la Raggia Aeronautica qui serviront en Espagne entre 1936 et 1939. Intégré au XVI Gruppo CT, il y remporte une victoire en combat aérien. Lorsque la seconde guerre mondiale débute, il sert au sein de la 95e Squadriglia / 18e Grupo CT qui est équipée de Fiat CR 42. Avec cette unité, il prend part à la Bataille d'Angleterre, le 18e Gruppo étant pour l'occasion intégré au 56e Stormo et basé à Ursel (Base Saturne).

En janvier 1941, l'unité est réaffecté en Libye. Le 10 mars 1941, il remporte une victoire en collaboration sur un Blenheim. Ce jour là, il décolle sur alerte avec le Lieutenant Franco Bordoni-Bisleri de la base de Uadi Tamet et après avoir pourchassé le bombardier sur plus de 100 km et grimpé à une altitude de 7000 mètres, ils abattent le Blenheim. En août 1941, le 18e Gruppo rentre en Italie pour percevoir ses nouveaux Macchi MC.200. Avec ces appareils, l'unité prend part à la défense de la grèce au cours de l'hiver 41/42 avant d'être renvoyé en Libye en mai 1942. A l'automne, les MC 200 cèdent la place aux nouveaux MC 202. Le 7 novembre 1942 , le Lieutenant Franco Bordoni-Bisleri et Maresciallo Longhi décollent en direction de Sidi Barrani où après avoir refait le plein, ils entreprennent une reconnaissance au-dessus de Fuka. En chemin, il rencontrent des Kittyhawk et après un bref combat, ils revendiquent chacun un appareil abattu alors que Longhi indique avoir endommagé 3 autres appareils ennemis. Il semblerait que le Squadron 250 ait effectivement perdu 2 appareils ce jour là (Cpt Calver et P/O Norman Richard Charp).

Le 11 janvier 1943, des MC 200 du 13e Gruppo attaquent les aérodromes britanniques situés dans le secteur de Uadi Tamet. Les chasseurs bombardiers charhés de l'attaque sont escortés par des MC 202 du 18e Gruppo. Quatre appareils de la 95e Squadriglia, placés sous le commandement du Capitaine Giorgio Solaroli, sont tout particulièrement chargés de la protection rapporchée des MC 200. Un peu au-dessus se trouvent 6 appareils dirigés par le Major Gustavo Garetto. Enfin, en couverture haute, entre 6000 et 7000 mètres, se trouvent 6 autres appareils du 23e Gruppo commandés par le Capitaine Mario Rigatti et 6 autres commandés par le Lieutenant-Colonel Tito Falconi. Les appareils italiens sont interceptés par ceux de la RAF mais les chasseurs du 18e Gruppo parviennent à protéger les MC 200 au prix de la perte des appareils des Slt Telleschi et du Major Garetto ainsi que d'un MC 200. Les 3 pilotes parviennent cependant à évacuer en parachute. Le pilote du MC 200 parviendra à regagner les lignes Italiennes mais les deux chasseurs seront capturés (Il est probale que ces deux pilotes ait été les victime du Flying Officer Neville Duke du 92 Squadron à bord du Spitfire Mk.Vb EP338 ‘QJ-S’ - victoires 8 et 9).

L'attaque Italienne se révèle cependant être un succès avec la destruction des réserves de carburant, d'un appareil de transport surpris au roulage, et de plusieurs appareils parqués sur les aérodromes britanniques. Par ailleurs 6 Spitfire sont revendiqués en combat aérien. Une victoire est attribuée à Giorgio Solaroli, , une au Sergent Luigi Gorrini (plus 1 endommagé) et un troisième pour Maresciallo Longhi, dont l'appareil est en retour endommagé à plusieurs reprises. Les Italiens revendiquent aussi avoir endommagé 9 appareils Britanniques.

Le 18 janvier 1943, 30 B-17 escortés par 33 P-38 sont interceptés. Deux bombardiers sont abattus dont un par le Lieutenant Specker et un revendiqué en collaboration entre les Capitaine Giulio Cesare Giuntella, le Sergent Balduzzo et Maresciallo Longhi. Le 11 mars, le Capitaine Giorgio Tugnoli du 23e Gruppo intercepte 20 bombardiers bimoteurs escortés par 25 Spitfire au-dessus de la Tunisie. Au cours du combat qui s'engage un bombardier est abattu alors que Maresciallo Longhi revendique la destruction d'un chasseur. Les MC.202 du 6e Gruppo prennent aussi part au combat.

Au cours de la guerre, Longhi recevra 3 Medaglie d’argento, la Croce di guerra et la Croix de fer de 2eme et de 1ere Classe.

 

 

   


Médaille d'Argent de la Valeur Militaire (x 3)
Croix de Guerre
Médaille Commemorative 1939 / 1943
Médaille Commemorative France 1940
Médaille des Volontaires en Espagne
Médaille Commemorative de la Guerre d'Espagne
Croix de Fer 2eme et 1ere Classe
 

 

 

 

   

 

 

 


 

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
193? Détruit ???
CR 32 XVIe Gruppo Espagne
1
(?) Longhi M F
10.03.41 Détruit Blenheim
CR 42 95e Sq 100 km Est Benghazi
2
(?) Longhi M F
07.11.42 Détruit P-40
Mc 202 95e Sq Bu Amud – Sidi Barrani
3
(?) Longhi M F
07.11.42 Endommagé P-40
Mc 202 95e Sq Bu Amud – Sidi Barrani
-
(?) Longhi M F
07.11.42 Endommagé P-40
Mc 202 95e Sq Bu Amud – Sidi Barrani
-
(?) Longhi M F
07.11.42 Endommagé P-40
Mc 202 95e Sq Bu Amud – Sidi Barrani
-
(?) Longhi M F
11.01.43 Détruit Spitfire
Mc 202 95e Sq N/NO Tamet
4
(?) Longhi M F
18.01.43 Détruit B-17
Mc 202 95e Sq AFN
5
-
-
(?) Longhi M F
(Cpt) Giuntella G C
(Sgt) Balduzzo
11.03.43 Détruit Spitfire
Mc 202 95e Sq AFN
6
(?) Longhi M F


Sources

http://surfcity.kund.dalnet.se/italy_longhi.htm